Divers

 

Alaise

Plaque d'appuis constitutive de certains composants de passage préfabriqués (châtière, buse d'évacuation des fumées, …) et permettant le raccordement avec la couverture de toit.

Appentis

Comble à un seul versant.

Bavette

Bande métallique posée à la base des versants qui obture l'ouverture entre les lattes et la sous-toiture tout en permettant l'évacuation des eaux d'infiltration évenutelles. Elle permet d'empècher le passage des oiseaux et a également une fonction esthétique (dissimuler l'espace sous la couverture).

Chanlatte

Première latte plus épaisse située en pied de versant.

Closoir

Élément préfabriqué d'obturation des reliefs d'une couverture avec des éléments de relief distinct tels que les faîtières. On utilise surtout des closoirs ventilés qui comportent des orifices d'aération favorisant le mouvement d'air nécessaire en sous-face des matériaux de couverture.

Comble

Ensemble habité ou non, constitué par la charpente et la couverture.

Contre-latte ou contre-liteau

Pièce de bois de forme rectangulaire et relativement étroite. Elles sont fixées au-dessus des chevrons et de la sous-toiture pour éviter le contact direct entre les liteaux et la sous-toiture et faciliter l'évacuation des eaux d'infiltration éventuelles. L'épaisseur est généralement comprise entre 15 et 26 mm, la largeur conseillée est de minium 30 mm. Elles sont généralement en pin ou en épicéa traité.

Couverture de toit incliné

Partie supérieure d'un bâtiment servant à le protéger, principalement contre les phénomènes climatiques (vent, pluie, neige, chaleur et froid). Elle assure les fonctions suivantes :

  1. L'étanchéité à la pluie (éléments de couverture et sous-toiture éventuelle)
  2. L'isolation thermique
  3. L'étanchéité à l'air et si nécessaire à la vapeur (pare-vapeur)
  4. L'isolation accoustique

Crochet de sécurité

Crochet apparent sur la toiture, fixé à la charpente, servant à fixer les échelles pour les travaux d'entretien et les réparations et à favoriser la protection individuelle (il est muni d'un point d'accrochage pour les équipements de protection individuelle).

Crochet de service

Crochet apparent sur la toiture, fixé à la charpente, servant à fixer les échelles pour les travaux d'entretien et les réparations.

Croupe

Pan de couverture de forme généralement triangulaire limité latéralement par des arêtiers et dans le bas par un égout.

Jouée

Partie de toiture verticale servant à protéger les versants latéraux d'une lucarne.

Latte ou liteau

Pièce de bois de forme rectangulaire et relativement étroite. Elles sont clouées en lattis horizontal sur les contre-lattes et servent de support aux tuiles et aux ardoises. Leur espacement est constant et égal au pureau des tuiles ou des ardoises. Les sections les plus courantes sont en mm : 20 x 38, 24 x 32, 27 x 36 et 38 x 38. Elles sont généralement en pin ou en épicéa traité.

Latte sous-faîtière

Dernière latte située à hauteur de la faîtière.

Lattis

Ensemble des lattes parallèles, espacées ou jointives, clouées sur un chevronnage de toit, et destinées à recevoir les matériaux de couverture.

Panneaux de toiture autoportants

Il s'agit de panneaux fabriqués en usine qui combinent en un seul élément l'ensemble des éléments suivants :

  1. Chevron
  2. Isolant
  3. Sous-toiture
  4. Contre-latte
  5. Latte
  6. Pare-vapeur
  7. Finition éventuelle

Ils sont fixés sur les pannes et peuvent être classés en deux grandes catégories :

  1. Les panneaux autoportants ouverts : Panneaux raidis par des chevrons, dont les compartiments sont remplis d'isolant visible sur la face supérieure des panneaux.
  2. Les panneaux autoportants sandwich : Isolant revêtu sur les deux faces par des panneaux.

Peigne

Profilé métallique ou synthétique ayant la même fonction qu'une bavette.

Pente de toiture

Angle formé par l'horizontale et les chevrons ou les arbalétriers.

Rampant

Longueur du versant.

Sous-toiture

L'écran de sous-toiture est souple (membrane) ou rigide (panneau), et est installé sur toute la charpente, entre la couverture et l'isolant éventuel. Elle est fixée à l'aide de contre-lattes sur les chevrons, fermettes, ou voliges. Elle remplit les fonctions suivantes :

  1. Assurer provisoirement l'étanchéité à la pluie et évacuer les eaux vers la gouttière (construction du toit, rupture ou envol d'un élément de couverture, pluies torrentielles, neige poudreuse, …)
  2. Améliorer l'étanchétié au vent et aux poussières
  3. Protéger contre les animaux et les insectes
  4. Réduire les risques de condensation interne et favoriser les possiblités de séchage (sous-toitures capillaires et très perméables à la vapeur d'eau)

Elle est conseillée pour les couvertures en ardoises et obligatoire pour les couvertures en tuiles (l'étanchéité à la pluie et à la neige d'une couverture en ardoises est plus grande que celle d'une couverture en tuiles).

Toiture

Partie supérieure d'un bâtiment composé de la charpente et de la couverture.

Versant

Pan de couverture limité en tête par un faîtage ou une rive de tête, dans le bas par un égout et sur les côtés par les rives, arêtiers ou noues.