Pare-vapeur

 

Classe de climat intérieur

Les bâtiments peuvent être classés en fonction du taux d'humidité de l'air intérieur. Quatre classes de climat intérieur ont été définies sur base de la pression de vapeur moyenne annuelle à l'intérieur :

  1. Classe I : bâtiments avec une production de vapeur nulle ou faible (pas de problème lié à la condensation interne)
  2. Classe II : bâtiments bien ventilés avec une production de vapeur limitée
  3. Classe III : bâtiments d'utilisation intense
  4. Classe IV : bâtiments avec une production de vapeur élevée

Pare-vapeur (ou frein vapeur ou écran à l'air et à la vapeur ou membrane intelligente)

Le pare-vapeur (ou frein vapeur ou écran à l'air et à la vapeur ou membrane intelligente) est une membrane étanche à l'air et relativement étanche à la vapeur d'eau.

Il assure 2 fonctions principales :

  1. L'étanchéité à l'air (en cas d'isolant perméable à l'air) : Une étanchéité à l'air insuffisante entraîne un risque élevé de condensation interne surtout en hiver (l'air intérieur chargé d'humidité s'échappe vers l'extérieur par convection, entre en contact avec des parties froides de la toiture sur lesquelles se condense l'humidité, et entraîne des dégâts dus à l'humidité).
  2. L'étanchéité à la vapeur d'eau : Une étanchéité à la vapeur d'eau insuffisante entraîne un risque élevé de condensation interne surtout en hiver (la vapeur d'eau s'échappe vers l'extérieur par diffusion, entre en contact avec des parties froides de la toiture sur lesquelles elle condense, et entraîne des dégâts dus à l'humidité).

Les pare-vapeurs sont regroupés en 4 classes suivant leur épaisseur équivalente de diffusion (µd) :

  1. E1 (2 m < µd < 5 m)
  2. E2 (5 m < µd < 25 m)
  3. E3 (25 m < µd < 200 m)
  4. E4 (200 m < µd)

Pare-vapeur absolu

Pare-vapeur dont l'épaisseur équivalente de diffusion (µd) est supérieure à 200 m. Il est considéré comme étant complètement étanche à la vapeur.